amour-passion-desir-et-poesie

amour-passion-desir-et-poesie

CETTE NUIT, AIMONS-NOUS !

CETTE NUIT, AIMONS-NOUS !

 

 

Je ne rêve et ne vis

Que de toi jour et nuit.

Au crépuscule, envieux

De ton corps que je veux,

 

Je souffre de ton absence.

 

Belle que j’idolâtre,

Toi le plus beau des astres,

Ma pensée court vers toi.

Chaque instant tu es là,

 

Et embrase mes sens.

 

Tu es pourtant si loin,

Ton univers est si lointain !

J’imagine trop fort

Les contours de ton corps,

 

Tout mon Être est en transes.

 

Mais aujourd’hui, bonheur,

Tu entres dans mon cœur.

Ce rendez-vous ce soir,

Serait-ce enfin l’espoir,

 

La fin de mon errance ?

 

Ne te dérobes pas,

J’ai trop besoin de toi !

Simplement, de t’aimer

M’effraie, j’ai peur de te blesser,

 

Peur de te faire offense.

 

Car si mon cœur est sain,

Mes désirs sont mutins,

Ma morale est absente,

Ma vue concupiscente.

 

Donne-moi cette chance !

 

La chance de t’aimer,

Sans remords, sans penser

À brider les élans de mon corps.

Donne-toi sans efforts,

 

Ouvre pour moi la danse.

 

La danse de l’amour

Qui libère nos jours

De la médiocrité

D'une âme nécrosée,

 

Qui prolonge l’enfance.

 

Donne-toi ! Dis-moi oui !

Doucement, là, sans bruit,

Unissons nos chemins

Par le jeu de nos mains,

 

Dans le plaisir des sens.

 

Gourmande je te veux,

Sensuelle et de feux.

Je saurai rester sage,

Si près de ton corsage,

 

Tout est dans la nuance.

 

Simplement te frôler

Me comblerait tu sais.

Seulement dans tes yeux,

Nous unirions nos jeux,

 

Mais entre dans la danse.

 

La danse séductrice

Qui tourne sans malice

Et nous unit à Dieu,

Nous aimant sous ses yeux,

 

Sans soucis, sans outrance.

 

Car l’amour est en nous,

Irraisonnable et fou.

Embrasse-moi, dis oui !

Guide-moi vers ton lit,

 

Vers notre jouissance.

 

Emmène-moi vers ce monde inconnu,

Comprends comme je suis ému,

Et donne-moi ta main.

Laisse jusqu’à demain…

 

Nos solitudes, nos souffrances.

 

Épouse pour un soir

Mon plus secret espoir.

Celui de te trouver,

Chaude, abandonnée…

 

À toutes mes avances.

 

Succombe ! Unissons-nous,

Nimbés des rêves doux,

Des bonheurs irréels

De ce septième ciel.

 

Cette nuit, aimons-nous !



24/05/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres