amour-passion-desir-et-poesie

amour-passion-desir-et-poesie

CETTE LIBERTE LA...

CETTE LIBERTE LÀ

 

 

Elle caracole, espiègle, si longtemps,

Avant qu’un jour de noces, pour elle léthargie,

Ne décide impérieux, à son corps défendant

De limiter sa frénésie.

 

Parfois l’amour s’invite aux agapes nuptiales,

Sincère, épanoui, tout à sa vérité,

Et il n’est que bonheur, sensuelle bacchanale,

Ardente foi comme félicité.

 

Parfois il est absent, n’est d’une solitude

Qu’un abri de fortune pour un cœur,

Qui réfugie, fragile, en une servitude,

Son mal profond, vainqueur.

 

Or à son heure, elle sait de nouveau naître,

Rebelle à ce destin qui voudrait la brimer.

Elle frémit alors, bouscule son paraître,

Et ouvre de sa cage une porte occultée.

 

Elle voudrait, mais ne peut rayonner au grand jour,

Alors elle vibre, s’enflamme et se meurtrit

En pays de silence, aux clandestins contours,

Ceux d’une âme d’espoir, ivre, qui tance son réduit.

 

Rien ne peut la contraindre à quelque soumission

Qui ne soit de ses vœux l’espérance,

Ni transport en déclin, ni cette démission

Hier consentie, en luttes apprêtées devant son évidence.

 

De cette liberté je connais les parfums,

Elle trépigne, rue, muselée d’amertume

En mon cœur prisonnier d’un passé orphelin,

Et je comprends, complice, l’opaque de tes brumes.

 



18/05/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres