amour-passion-desir-et-poesie

amour-passion-desir-et-poesie

IL EN EST AINSI...

IL EN EST AINSI…

 

 

Oui, il en est ainsi de certaines âmes comme de certaines choses en certains lieux ou paysages rares, ELLES sont l’ART, l’Émotion révélée en ce souffle aussi subtil qu’il sait être intense pour certains regards sensibles et passionnés qui en distillent dans l’instantanéité première de la rencontre leur charme ensorceleur en l’intrinsèque palette d’une beauté innée. Car elles sont LA BEAUTÉ, l’originelle flamme, sauvage et douce, singulière, si spontanément pénétrante ou plus simplement encore, si lumineuse et tout enrubannée d’un mystère capiteux. Elles sont de l’ART, l’Alfa et l’Oméga, sans autre formalité autre que celle de vivre ou d’exister ainsi sans l’apparat d’un quelconque superflu, fontaines de si grisants parfums aux phéromones voluptueuses, et d’élans séraphins. Les peintres les vénèrent, les sculpteurs les chérissent, ELLES inspirent les poètes, les plasticiens, les photographes magiciens de l’image comme les dilettantes égarés, les ravis de nos villes, villages et mégapoles grouillantes et blasées. Muses ou Égéries, ELLES sont nos souffles créateurs des matins frais, et des chaleurs caniculaires de nos heures crépusculaires, ces troubles de nos nuits sans sommeil qui hantent comme ils les électrisent nos insatiables imaginaires, ELLES transcendent nos paix des soirs, uniques, mystiques respirations de l’ABSOLU de l’être. Car de ces âmes-là émanent des visions aux fragrances natives, mutines ou graves, délicates ou excentriques, sensuellement éthérées, de ces ivresses impalpables et sardanapalesques qui nous subjuguent en leurs liesses d’une explosion totale, irrépressible et folle, irraisonnées en nous, jusqu’à la jouissance puissamment incarnée du feu de notre acmé. Leurs chants, mélodieux, tels ceux des sirènes, reines des océans salés tout comme ceux du ciel, nous envoûtent, et leurs voix sibyllines comme leurs danses lascives offrent à notre inspiration créatrice leurs suprêmes délices, et à nos sens exacerbés cette effusion propice en ses lices à la composition de saturnales complices. ELLES consument nos vies sans y songer, embrasent nos émois et incendient nos perceptions acidulées d’artistes exaltés en idylliques jardins, elles nous transcendent. Et nos cœurs d’humaines espérances, si souvent vaines, ne parviennent pas toujours, ou plus tant ils sont en leurs nues, à se rassasier pleinement de leurs charmes vainqueurs tant ils sont assoiffés de leurs rires autant que de leurs larmes, ivres en leurs abandons aux mille déraisons épousant leur carême, craignant une illusion en leur être bohème jusqu’alors orphelins de LEURS intimes festins.

 

Or, de l’une de ces divines créatures j’ai caressé un jour, l’espace d’une seconde, les lumières et les ombres, le regard ravageur, L’ÉTERNITÉ, pour ne plus l’oublier au plus profond de son absence, de mon espoir, de ma souffrance. Moi, le poète rêveur, celui des mots, qui envie à un autre talent ses limpides couleurs pour peindre son empire, son emprise, sa trouble mélopée, sa charnelle fusion, je l’ai croisée, un jour, si fugace étincelle ! Depuis, subtile, son haleine tantale effleure de ma vie les plus secrètes effusions, mes plus tendres pulsions. Pour ELLE, j’idéalise son halo et ses heures. Pour moi, je l’espère simplement en d’infinis tourments, blessé par l’évidence de son appel ailleurs.

 

Mais, l’ai-je vraiment choisie ? Ou a-t-elle gravé, dès la première seconde, du chatoiement de son aura le sceau de sa clarté, en mon âme éblouie, au fer rouge de ma passion l’aveuglement de ma raison ? Qu’importe ! La tempête passée, ma souffrance assoupie, « ELLE » est encore en moi, unique en mon royaume, son royaume, et ne me quitte pas. Ses ondes capiteuses chantent sa mélopée au creuset de ma vie, et mes rimes, et mes mots, comme autant de sanglots, comme autant de sourires, tissent en soie de désir une parure d’or incrustée de diamants, comme autant de présents que je lui offre encore, au firmament de mes aurores et sur ses vagues d’océan.



31/08/2021
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres